Un nouvel élan

Votre think tank n’est pas en sommeil ! Si, depuis quelques semaines, son actualité s’est faite plus discrète, c’est pour deux raisons :

  • le temps de la diffusion des idées, plus que de l’élaboration de nouveaux rapports, est arrivé ! Les rapports éducation, pauvreté, défense etc. ont été remarqués avec intérêt dans la sphère politique et ont servi d’appui pour une réflexion préparatoire à l’élection de 2017
  • un rapprochement en cours avec… l’Institut Thomas More dont le professionnalisme et l’ancrage dans le monde des idées politiques devrait permettre à Fonder demain de rayonner encore davantage.

Rendez-vous en janvier pour en savoir plus ! Les besoins ne manqueront pas…

8 500 000 : l’état de la pauvreté en France

FD pauvreté8 500 000, le rapport de Fonder Demain sur l’état de la pauvreté en France, est maintenant disponible en librairie (« Librio », Ed. J’ai Lu, 3 €). Pour le commander en ligne, c’est ICI.

8 500 000, c’est le nombre de personnes en situation de pauvreté en France, un chiffre qui n’a cessé de progresser depuis les années 2000. Aujourd’hui, pas moins de 14% de la population sont touchés par la pauvreté. Ces chiffres alarmants révèlent une crise du lien social qui ne pourra être résolue sans une solidarité inventive.

 

Les clefs d’une politique extérieure réussie : « Exigence de vérité et sens des réalités »

Mots-clefs

, ,

Crédits photo: Matthieu de Martignac/PHOTOPQR/Le Parisien

La proposition de Jean-Claude Juncker de créer une armée européenne a laissé le ministre de la Défense dubitatif. Dans son rapport Agir pour la paix, Fonder demain propose de repenser les principes de notre politique étrangère.

Retrouvez l’analyse et les propositions de Fonder Demain dans Le Figaro Vox.

Fonder Demain publie un nouveau rapport : « Agir pour la paix »

Les attentats du 7 janvier 2015 illustrent, sans doute mieux que d’autres, les enjeux et les risques auxquels la France et l’Europe auront à faire face dans les prochaines décennies. Mêlant fondamentalisme religieux et identitaire, maîtrise des nouvelles technologies, influence de l’opinion, sécurité intérieure et opérations extérieures, ils révèlent par ailleurs l’imbrication désormais établie entre différentes branches de l’action publique que l’on croyait auparavant dé-corrélées.

A l’heure où, sur fond de basculement de la puissance américaine vers l’Asie, l’Europe redécouvre en Ukraine que la paix n’est pas acquise aux marges mêmes de son territoire et que les sanctions économiques ne suffisent pas à fléchir ceux qui ne parlent que le langage de la puissance militaire, la question de la prise en charge de la sécurité du continent européen par les Européens eux- mêmes, face aux menaces tant intérieures qu’extérieures, se pose désormais avec une acuité encore plus forte. Dans cet environnement mouvant et conflictuel, Fonder demain estime qu’il est urgent d’engager une réflexion citoyenne sur ce sujet crucial de la paix et de la sécurité. (Lire la suite)